Eglise de Préaux-du-Perche
Vendredi 8 juillet 2022 à 18 heures

     CONCERT
Giocosi e furiosi




Carl Philipp Emmanuel Bach : Duo pour flûte et violon en Sol Majeur H. 598

Anton Hoffmeister : Trio pour Flûte, violon et violoncelle en Ré Majeur op. 31

Astor Piazzolla : Libertango (pour trio flûte, violon et violoncelle)



Heitor Villa Lobos : Assobio a Játo (the jet Whistle) pour flûte et violoncelle

Bohuslav Martinu : Duo n1 (pour violon et violoncelle)



Georg Friedrich Haendel : Passacaglia pour violon et violoncelle 
       (arr. Johan August Halvorsen)



Antonio Vivaldi : « Sol da te mio dolce amore » 
       Extrait de l’opéra Orlando Furioso


    Flûte : Boris Kapfer
Contrebasse : Baptiste Masson
Violon : Michaël Seigle
Violoncelle : Nicolas Seigle
Mezzo : Emmanuelle Guillier






Boris Kapfer - Flûtiste et chef d’orchestres
Après des études en flûte moderne, Boris Kapfer étudie la musique ancienne dans la classe de Wilbert Hazelzet au Conservatoire Royal Supérieur de Musique de La Haye (Pays-Bas), 
où il travaille aussi auprès de Serge Saïtta, Marc Hantaï, Jan De Winne et Barthold Kuijken.
Directeur du Conservatoire à Rayonnement Communal de Loire sur Rhône (69), de 1999 
à 2017, il rejoint en 2018 le Conservatoire de Musique et Danse d’Albertville (73), en tant que professeur de flûte traversière et chef d’orchestres.
Boris Kapfer dirige aussi l’Orchestre Symphonique de la Faculté des Sciences de Lyon, allant du grand répertoire symphonique à des projets hétéroclites tel Franck Zappa Tribute Symphonic ou Rock n’Soul Symphonic, en mixant groupe de rock et orchestre symphonique. Également passionné par l’opéra et l’opérette, il a dirigé l’orchestre du festival d’Aix-les-Bains durant quatre ans et réorchestré des opérettes comme Frou-Frou les bains ou encore Un de la Canebière. 
1ère flûte du Théâtre Musical de Lyon  depuis 12 ans, il l’est depuis plus de 15 ans dans l’orchestre Les Siècles Romantiques, sous la direction de Jean-Philippe Dubor.
Régulièrement appelé à travailler auprès d’ensembles de grande renommée comme Le Concert Spirituel dirigé par Hervé Niquet, L’Ensemble Vocal et Instrumental de Lausanne dirigé par Michel Corboz ou encore Matheus (Victoire de la Musique 2005) dirigé par Jean-Christophe Spinosi, Boris Kapfer se produit également en tant que concertiste dans de nombreux festivals en France et à l’étranger.

Baptiste Masson – Contrebasse

A 12 ans, Baptiste, qui étudiait la flûte à bec, au CNR de Lyon, découvre la contrebasse 
et décide de construire avec son avenir musical
Reçu au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Bernard Cazauran, il accomplira 4 ans d’études musicales avant de devenir musicien d’orchestre, spécialisé dans la musique ancienne, dans des ensembles tels que : Les Concerts de l’Hostel Dieu à Lyon, l’Ensemble Baroque du Léman à Lausanne ou encore l’Ensemble baroque Eloquence à Porrentruy en Suisse.
Egalement musicien d’orchestre symphonique, formé sous la baguette de Peter Csaba, Baptiste est intégré actuellement dans divers orchestres symphoniques, tel l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, mais aussi l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon, l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, au sein duquel il est régulièrement invité.
Sa passion pour la voix et l’art lyrique le conduit à être contrebasse solo des Siècles Romantiques depuis 20 ans, et contrebassiste de l’orchestre du Festival d’Opérettes de Lamalou-les-Bains, dont il fut également régisseur pendant 15 ans.
Parallèlement, depuis quelques années, il développe une activité de chef d’orchestre dans la tradition lyrique. il a déjà conduit les opérettes Phiphi de Christiné, Un de la Canebière de Scotto, Quatre jours à Paris de Lopez ou encore la Belle Hélène et Les Bavards d’Offenbach, ainsi qu’une très belle production de Werther de Massenet dans une magnifique réorchestration de Pierre-Olivier Ory pour 12 musiciens.


Michaël Seigle - Violon
Après avoir suivi l’enseignement de Claire Bernard au Conservatoire National de Région de Lyon, Michaël intègre en 2009 l'École Normale de Musique de Paris – Alfred Cortot, dans les classes 
de violon et de musique de chambre de Devy Erlih, maître qui enrichit profondément son univers musical… et dont il devient, dès l’obtention de son Diplôme Supérieur de Concertiste, le disciple préféré.
Aux côtés de son frère Nicolas, violoncelliste, et du pianiste Grégory Ballesteros, il  produit en 2009, en partenariat avec la Banque Rhône-Alpes et les Pianos Hanlet / Steinway & Sons, un double album dédié à la musique classique d'inspiration populaire.
En février 2013 paraît, en partenariat avec l'Association ASSOPHIE, son second disque consacré 
à la musique française, avec le pianiste Augustin Voegele.
Après avoir reçu, en juin 2015, le Prix de la Musique du groupe Paris-Lyon, Michaël sort en mai 2016, en duo avec son frère, un troisième disque intitulé "Sur les routes de l'Est". autour des compositeurs Tchèques et Hongrois, salué par la critique (Libération, Crescendo Magazine).
En 2018, il rejoint la direction artistique de la Compagnie La Concorde des Arts, vouée aux projets pluridisciplinaires, avec laquelle il joue plusieurs créations, dont "Supernovae" et "A vous Monsieur Césaire". 
En février 2019, toujours avec son frère Nicolas, il sort son quatrième album "Da Parma alla Scala", autour des duos de Niccolò Paganini et de son ami Alessandro Rolla, puis, au printemps 2022, « Voyages intérieurs », autour de la Sonate de Maurice Ravel, avec Noëmi Waysfeld comme artiste invitée, qui fait l’unanimité des critiques, notamment après sa diffusion sur France Musique. 
Animateur et interprète de nombreux concerts, notamment à Lyon et Paris, Michaël a récemment empli d’un public enthousiaste la Salle Cortot, lors d’un concert-hommage à son maître Devy Erlih, avec l’appui résolu de France Musique.

 


Nicolas Seigle - Violoncelle
Nicolas entame ses études de violoncelle au CNSMD de Lyon dans la classe d’Yvan Chiffoleau 
avant d’obtenir, deux ans plus tard, son Diplôme de Perfectionnement Instrumental 
dans la même classe. Demi-finaliste du Concours International Arturo Bonucci en 2006, 
il est l’invité de nombreux festivals et orchestres.
Ses rencontres avec les chefs d'orchestre Pascal Verrot (sous la direction duquel 
il a interprété en 2008 le Concerto n°1 de D. Chostakovitch) et Kirill Petrenko (avec qui il a eu
 la chance de travailler de nombreuses fois au sein de l'Opéra National de Lyon), 
ne cessent de nourrir son cheminement musical et artistique, qui s’enrichit également 
dans des spectacles qui mêlent différents arts : "Exils" en duo avec le comédien Philippe Morier-Genoud en 2017 ;  "Mélisande" avec Richard Brunel, co-production Opéra National de Lyon-Musée des Tissus en 2021 ; "The Pajama Game" au Théâtre de la Renaissance en 2022 avec Gérard Lecointe).
Depuis 2009, le Duo Seigle, avec son frère Michaël, a sorti 4 albums :
- un double album dédié aux musiques d’inspiration populaire avec le pianiste Gregory Ballesteros 
- « Sur les Routes de l’Est », salué par la critique, qui les a amenés à être régulièrement invités 
  sur France Musique et dans de nombreux festivals et scènes musicales. 
- « Da Parma alla Scala », construit comme un opéra, autour de la musique de N. Paganini 
  et A. Rolla. 
- « Voyages Intérieurs » autour de la Sonate de M. Ravel, qui rencontre un vif succès auprès 
  de la presse internationale et qui a reçu deux premières récompenses (le "CLIC" de Classiquenews 
  et les "4 croches" de Pizzicato).
Depuis septembre 2019, Nicolas Seigle est co-soliste au sein de l'Opéra de Saint-Étienne.


Emmanuelle Guillier – Mezzo
Née dans une famille de musiciens, Emmanuelle commence par apprendre le piano puis l’alto aux Conservatoires de Saint Etienne puis de Lyon. Au cours de ses études de droit, 
elle découvre l’art lyrique et participe à des stages et master classes auprès d’artistes 
de renommée internationale.
Au cours de sa jeune carrière, Emmanuelle Guillier est intervenue en tant que soliste auprès de différents festivals d’opéras et d’orchestres. Elle participe aussi régulièrement en tant qu’artiste des chœurs à des productions qui la conduisent au Philharmonic de Liverpool, 
à l’Opéra de Saint-Etienne et dans les compagnies Contraste, La compagnie du Kiosque, Castafiore ou encore Petit Théâtre Pilat.
La critique a récemment encensé sa performance au Festival de Vichy, aux côtés de Béatrice Uria-Monzon.
Son goût pour raconter des histoires et explorer différents répertoires amène aussi Emmanuelle à créer ses propres spectacles. Elle commence en 2015 avec un récital autour du groupe des 6, puis avec un duo jazz reprenant les plus belles chansons de Michel Legrand. 
En 2018 elle crée, avec Maud Le Bourdonnec, le Duo Gourmand, piano-voix qui se produit dans toute la France et qui, toujours en création, propose plusieurs spectacles transdisciplinaires dans le but de rendre la musique dite savante accessible à tous.

Le Pré à Liens

Café associatif

à partir du 10 juin , tous

les vendredi et samedi soir

 

samedi 23 juillet à 19h30

CHANTS de MARINS

DATES A RETENIR

Cochon Grillé à Préaux

     27 août à partir de 19h30

voir l'affiche ci-contre

Musique, Retraite aux flambeaux, Feu d'artifice
et ambiance conviviale

 

 

MOULIN BLANCHARD

 

Samedi 23 juillet à 20h30

Duo Annick Cisaruk (chant)  et David Venitucci (accordéon).

 

 Vendredi 15 juillet 20h30

Concert de percussion

 

 Dimanche 17  juillet à 16h

Contes à l'accordéon par

Lemaire Legrix

 

Samedi 9 juillet

de 16h à 20h

Vernissage

des expositions de l'été

 

vendredi 9 septembre 

19h30

Mémoire d'un amnésique

Un film sur la vie d'Eric SATIE, accompagné par un pianiste